4 réflexes détox à adopter.

4 réflexes détox à adopter.

detox

Voici des idées détox douce  qui peuvent vous accompagner tout au long de l’année. A choisir selon vos envies et possibilités du moment.

Réflexe détox N° 1 : une à deux fois par semaine sautez le petit-déjeuner ou le dîner. Cela permet de mettre votre tube digestif au repos pendant 16 à 20 heures. Il vous en sera reconnaissant.

Réflexe détox N° 2 : jeûnez un jour par semaine. Ne boire que des infusions et des jus de fruits ou de légumes coupés avec de l’eau.

Réflexe détox N° 3 : adoptez la monodiète. Cela consiste à ne consommer qu’un seul type d’aliment lors du repas. La digestion est ainsi simplifiée et demande moins d’énergie. Le système digestif est au repos et les tissus en profitent pour se régénérer.

Selon vos besoins et la saison vous pouvez choisir de manger à volonté :

  • des pommes douces (1.5 à 3 kg par jour en jus, compote, au four, crue, râpée),
  • des raisins (la fameuse cure de raisin ! 3 à 4 kg par jour),
  • des bananes crues et cuites (écrasées et sensiblement oxydées, elles sont plus digestes)
  • des céréales (riz semi-complet, quinoa ou sarrasin)
  • des pommes de terre (3 kg en robe des champs, à la vapeur ou au four)
  • de la soupe de légumes (sans pomme de terre)

La monodiète peut être adoptée pour un repas, pour un jour, deux jours, trois jours ou plus. Vous choisissez la fréquence qui vous semble nécessaire (par exemple le dimanche soir, le dimanche soir et le mercredi soir, un jour complet par semaine, trois jours au printemps et à l’automne).

Réflexe détox N°4 : les légumes détox à inviter dans son assiette

Artichaut, asperge, chicorée, endive, épinards, fenouil, ortie, pissenlit, poireau, radis noir.

Avant de songer à détoxiquer l’organisme, n’est-il pas intéressant de songer déjà à limiter l’entrée des toxines ? En procédant ainsi, l’organisme n’a en charge que les toxines issues du métabolisme normal (production d’acide lactique par exemple).

Faites la chasse aux toxines : cosmétiques, médicaments, pesticides, déodorants, alimentation industrielle riche en additifs, colorants et autres conservateurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *